Démontage d'un moteur brushless - moyeu

Cette fiche d’intervention (n° GM106), rédigée par Antoine, du magasin Cyclowatt, concerne  le vélo à assistance électrique GREENCITY Madrid ; cependant elle peut servir également pour d'autres vae de fabrication asiatique.

Outillage :

Aucun outillage spécial n'est requis.

Temps moyen:

Entre 40 et 80 mn en fonction de l'expérience de chacun.

Avertissement:

Depann'Vélo et le magasin "Au Cyclowatt Maison Du Vélo Electrique" avertissent les lecteurs, que le fait d'entreprendre des opérations de maintenance sans l'accord du fabricant ou importateur annule la Garantie Contractuelle;
Par cet avertissement, ils se déchargent de toute  responsabilité si le lecteur s'engage dans une manipulation mauvaise ou interdite avec tous les risques encourus par le matériel et les personnes ;

Préalable :

La roue arrière aura été déposée, comme montré dans la fiche "Démontage roue arriere Vae" (en cours...).

Modèles GreenCityBike Madrid: consulter attentivement l'avertissement relatif, dans la page dont le lien est ci-dessus.

Opérations:

1) Démontage carter gauche

ouverture du carter de moteur

Choisissez une position permettant d’exercer un bon appui sur la roue-moteur et d’assurer une forte pression sur les 6 vis Allen fixant hermétiquement le flasque du moteur . Ici l’opérateur dispose d’un bon tournevis à cliquet et d’un embout Allen à 6 pans de 3 mm (une simple clef allen 6 pans est préférable pour débloquer et bloquer).

Détail tête de vis à empreinte Allen, ou 6 pans.D’autres roues moteur chinoises utilisent des vis cruciformes . Le filetage est souvent enduit de colle bleue auto-bloquante vous obligeant à exercer un fort couple de torsion.

 

2) Extraction du moteur

Les vis déposées, le flasque refuse de bouger, c'est normal. Retourner la roue, et exercer une pression ou un choc sur le bout de l'axe de roue. Attention, le coup ne doit porter de travers, et ne devra pas abimer les filets.

Deblocage du flasque gauchePour cela, utiliser un maillet, ou un marteau avec une pièce de bois intercalée. L’axe va donc se déplacer de gauche à droite entraînant vers l’extérieur le moteur, qui sera expulsé. Alors que le moteur sera presque totalement expulsé vous ressentirez une dernière résistance , vous en viendrez à bout en introduisant une pige (chasse-clou) pour dégager complètement l’axe, ainsi que le moteur.

Deblocage du flasque gauche, derniers centimètresFaire ceci quelques centimètres au dessus de l'établi, pour éviter la chute du moteur, ou roue en position verticale, et en retenant le moteur par son cable.

 

 

Le moteur est retiré L'embout de cable empeche de retirer le moteur Le moteur est désormais extrait du moyeu de la jante, cependant vous remarquerez ci-dessous que l’embout rectangulaire à l’extrémité du câble moteur est trop large pour passer par le centre de la roue et totalement en détacher le moteur

 

3) Démontage du connecteur

Le connecteur est trop large pour passer par l'orifice; 2 possibilités pour libérer le moteur  :

  1. couper les 5 fils en amont du connecteur , c’est le plus simple si le connecteur est noyé par une colle imperméabillisante et nous vous le conseillons

  2. extraire 1 à 1 les 5 fils en ayant auparavant retiré la colle probablement présente dans les 5 logements de cosse; Complexe et souvent infructueux. Cette opération est expliqué dans la fiche "Démontage du connecteur".

Une fois le connecteur retiré, il reste plus qu'à tirer pour dégager le protecteur de gaine.
Moteur aynt subi un choc

Le moteur est maintenant démonté. Bien que le diagnostisque de panne ne soit pas à la portée de tous, une observation rapide permettra peut-être de déceler les conséquences d'un choc violent.

Ci-contre, photo montrant un choc latéral violent subi par le moteur, ayant probablement endommagé des circuits électroniques ou des dispositifs autour du bobinage en cuivre à la base du phénomène d’induction magnétique.

Suite: Repose du moteur-moyeu.