Prevenir les crevaisons

Les produits anti-crevaisons :

  • Les bombes anti-crevaison : valables pour les très petites perforations et porosités. Ce remède-miracle est en fait rarement éfficace, pollue la chambre... A éviter.
  • Les bandes anti-crevaison: se placent entre la chambre et le fond du pneu; elles ne protégent pas des perforations latérales.
  • Les produits auto-obturants: vendus en bouteille, ou sous forme de chambre pré-remplie. Efficaces pour toutes crevaisons sur bande de roulement.
  • Les pneus pleins: bien qu'ayant considérablement évolué, ils sont légers, endurants mais restent inconfortables.Totalement éfficaces contre toute crevaison.
  • Les pneus Kevlar: il s'agit de pneu avec une toile de kevlar noyée dans la bande de roulement. Réduit efficacement le nombre de perforations.

Sur Cyclurba, en rubrique 'équipements', sont présentés les produits listés ci-dessus.

Lequel choisir ? Les cyclo-touristes et cyclo-sportifs adopteront le pneu à bande kevlar. Le cycliste urbain, le promeneur, le randonneur et le vttiste se tourneront vers la bande anti-crevaison et/ou la chambre à air auto-obturante.

Les astuces :

  • Doubler la chambre. Installer deux chambres sur la même roue, en n'en gonflant qu'une. En cas de crevaison, gonfler la deuxième chambre. Nécessite de percer un deuxième trou de valve dans la jante.
  • Un truc issu des vttistes: la chambre est déchirée, ou vous n'avez pas de quoi réparer ? Faire un noeud sur le trou et remonter. Ce dépannage vous permettra de finir votre sortie.
  • La chambre est détruite: bourrez le pneu avec de l'herbe.
  • La valve fuit: remplacer le bouchon par un bouchon metallique étanche avec un joint caoutchouc (disponible en boutique auto)

Les conseils :

  • Surveiller la pression des pneus. Une pression insuffisante augmente significativement le risque de crevaison;
  • Vérifier la présence des bouchons de valve. Ils ne sont pas censé assurer l'étanchéïté de celle-ci, mais d'éviter l'intrusion de poussière qui l'abimerait.
  • Si la chambre n'est pas à plat, rentrer à domicile avant d'enlever le clou ou l'épine; si possible, regonfler régulièrement. Le clou, l'épine, 'bouchent' le trou dont ils sont la cause.